Jean-Pierre Dick a passé le mythique Cap Horn en 4ème position du Vendée Globe après 53 jours et 18h de course

Jean-Pierre Dick a passé le mythique Cap Horn en 4ème position du Vendée Globe après 53 jours et 18h de course. Il s’agit là de son 5ème passage du Cap Dur* : « il est beau celui-là, impressionnant même, je suis passé à moins de 5 milles du Cap, le jour se levait tout juste. ».

Que ressens-tu au passage de ce 5ème Cap Horn *? « C’est un savant mélange de stress et de plaisir. Il y avait beaucoup de vent et tu ressens cette pointe de stress qui pique quand tu manœuvres. Mais, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir en voyant ce Cap mythique, perdu tout au sud du continent américain. C’est aussi une délivrance. Cela fait un mois qu’on est dans le dur, que je suis trempé et qu’il fait froid en permanence. »

Parmi tes passages du Cap Horn, quels sont tes meilleurs souvenirs ? « C’est un beau passage ce coup-ci, j’ai bien vu le Cap dans la pénombre, c’était impressionnant !

Mon premier Cap Horn en 2005 était marquant dans les grosses claques de vent à 35 nœuds, j’avais ma bôme en réparation sur le pont. C’était mon baptême en terre de feu !

Je ne peux pas oublier celui avec Loïck Peyron lors de la Barcelona World Race 2011. Il était exceptionnel ! Nous étions passés à 2 milles du Horn en visioconférence avec l’organisation. C’était intense, nous étions comme deux gamins ! »

* C’est la cinquième fois que Jean-Pierre Dick passe le Cap Horn : trois fois dans le Vendée Globe (2005, 2013 et 2016) et deux fois dans la Barcelona World Race (2008 et 2011)

**C’est un bras de mer de 16 milles marins (29,6 km) de large

Temps de StMichel-Virbac entre le Cap Leeuwin et le Cap Horn : 20j 02h 39min

« Le centre est moins venté que l’extérieur de la dépression. L’idée est de temporiser au centre et de sortir quand le vent extérieur a diminué. Ce n’est pas évident car je suis en course et j’aimerais accélérer. Mais il faut préserver le bateau. Je vais quand même naviguer dans 35-40 nœuds cet après-midi.

Avec ces conditions météo, le 1er de l’an passe un peu au second plan du coup même si j’ai réussi à passer un moment sympa hier avant le coucher de soleil. Cela m’a fait du bien, j’ai sorti une petite bouteille de champagne Mumm sur le pont pour trinquer à la nouvelle année. Je vous le fais partager en images. »

 

 

Jean-Pierre Dick passed the mythical Cap Horn in 4th position of the Vendée Globe after 53 days and 18 hours of racing.

This is his 5th passage from Cape Dur *: "it is beautiful this one, impressive even, I passed within 5 miles of the Cape, the day was just rising. ".

What do you feel when you pass this 5th Cape Horn?

"It's a clever mix of stress and fun. There was a lot of wind and you feel the stress that stings when you maneuver. But, I had a lot of fun seeing this mythical Cape, lost to the south of the American continent. It is also a deliverance. It's been a month since we're in the hard, I'm soaked and it's cold all the time. "

Among your passages from Cape Horn, what are your best memories?

"It is a beautiful passage this time, I saw the Cape in the dark, it was impressive!

My first Cape Horn in 2005 was scoring in the big slaps of wind at 35 knots, I had my boom under repair on deck. It was my baptism in the land of fire!

I can not forget the one with Loïck Peyron at the Barcelona World Race 2011. He was exceptional! We had gone 2 miles from the Horn in videoconference with the organization. It was intense, we were like two kids! "

* This is the fifth time that Jean-Pierre Dick passes Cape Horn: three times in the Vendée Globe (2005, 2013 and 2016) and twice in the Barcelona World Race (2008 and 2011)

** It is an inlet of 16 nautical miles (29.6 km) wide

Time of StMichel-Virbac between Cape Leeuwin and Cape Horn: 20j 02h 39min

"The center is less windy than the outside of the depression. The idea is to temporize in the center and exit when the outside wind has decreased. It is not obvious because I am racing and I would like to accelerate. But we must preserve the boat. I will still sail in 35-40 knots this afternoon.

With these weather conditions, the 1st of the year goes a little in the background of the blow even if I managed to spend a nice time yesterday before the sunset. It did me good, I took out a small bottle of champagne Mumm on the deck to toast at the new year. I will share it in pictures. "

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s