3ème Edition de la Manville Legends Cup

[Événement🏌️‍♂️]L’évènement golfique qui rassemble, chaque année depuis 3 ans, des anciens footballeurs et des anciens rugbymen. Des légendes vivantes et toujours prêtes à relever les défis. La Maison Eden Park est ravie de partager, avec vous, ce rendez-vous incontournable qui se déroule au Golf du Domaine de Manville – Les Baux de Provence
Michel Platini, Jacques Brunel …

 

Yan Elies franchi la ligne d’arrivée des 24H Azimut Samedi 22 Septembre à Midi.

Retour en Images sur Yan Elies !
Eden Park partenaire d’élégance de Yan Elies #partenairedelegance


 

C’est avec de la pluie, de l’air et de la mer qu’UCAR-StMichel a franchi la ligne d’arrivée des 24h Azimut ce samedi midi. L’IMOCA orange et jaune complète le podium après PRB – Vincent Riou et Initiatives cœur- Samantha Davies. Une belle troisième place pour Yann Eliès qui refait le match de ces dernières heures:

Yann, tu es parti comme une fusée sur ces 24h azimut !

« Oui, le départ était réussi. Nous avions préparé le coup avec mon équipe. UCAR-StMichel a quitté le ponton bien en avance et nous avions eu le temps de faire un petit bord pour régler le bateau. Il ne restait plus qu’à appuyer sur l’accélérateur pour passer la ligne. Mentalement, c’est très important de bien réussir son départ. »

Que s’est-il passé ensuite ?

« Cette nuit nous avons eu du près. C’était dur, il y avait du clapot et peu de vent. On n’a pas trop mal tricoté mais on aurait pu faire mieux. J’ai ensuite pris une bonne trajectoire au moment de passer le 3ème point avant de revenir sur Lorient. J’étais content, je revenais bien sur PRB. Et là d’un coup Vincent Riou s’est réveillé, il a réglé son bateau et il s’est envolé (rires). »


« Globalement, je suis bien, dans le bon paquet. Samantha Davies finit encore devant moi mais je n’ai pas dit mon dernier mot ! Sur le plan technique, j’ai hâte d’avoir mes nouvelles voiles, cela me permettra d’aller un peu plus vite au près et d’être encore plus au taquet ! »
Quelles conclusions tires-tu de cette course ?

Meilleurs moments du 11ème Festival du Film Francophone d’Angoulême

Le Festival du Film Francophone d’Angoulême est devenu L’ÉVÉNEMENT que la rentrée cinéma. Eden Park souhaite vous faire partager les meilleurs moments de cette édition 2018 #partenairedelegance

#partenairedelegance
La vidéo en intégralité sur myCANAL
➡️ http://bit.ly/2MSM3o8

Les 8 films en compétions

Depuis 2012, Eden Park est partenaire d’élégance du Festival du Film Francophone d’Angoulême. Cette semaine, nous vous présentons les 8 films en compétions, concourant pour les Valois d’or.

France : L’amour Flou réalisé par Romande Bohringer et Philippe Rebbot

Romane et Philippe se séparent. Après 10 ans de vie commune, deux enfants et un chien, ils ne s’aiment plus. Enfin… ils ne sont plus amoureux. Mais ils s’aiment quand même. Beaucoup. Trop pour se séparer vraiment ? Bref…C’est flou.
Alors, sous le regard circonspect de leur entourage, ils accouchent ensemble d’un «sépartement» : deux appartements séparés, communiquant par la chambre de leurs enfants ! Peut on se séparer ensemble ? Peut-on refaire sa vie, sans la défaire ?

 

Québec : Charlotte a du Fun réalisé par Sophie Lorain

Chaque année, le Jouets Dépôt engage des étudiants le temps des Fêtes. Charlotte en peine d’amour, Mégane anarchiste contre l’amour, et Aube, vierge qui rêve d’amour, toutes trois sous le charme des gars du magasin, postulent pour leur premier emploi à temps partiel. Charlotte, décidée à ne plus être une dépendante affective, explore sa liberté.

 

France : Photo de famille réalisé par Cécilia Rouaud

Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas. La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse. Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille. Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »

France : Sauvage réalisé par Camille Vidal-Naquet

Léo, 22 ans, se vend dans la rue pour un peu d’argent. Les hommes défilent. Lui reste là, en quête d’amour. Il ignore de quoi demain sera fait. Il s’élance dans les rues, son coeur bat fort.

 

France : Shéhérazade réalise par Jean-Bernard Marlin

Zachary, 17 ans, sort de prison.
Rejeté par sa mère, il traîne dans les quartiers populaires de Marseille.
C’est là qu’il rencontre Shéhérazade…

 

Qatar – Maroc- France : Sofia réalisé par Meryem Benm’Barek

Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités…

 

Belgique : Troisiémes Noces réalisé par Davis Lambert

Un ours gay veuf et fantasque… Une congolaise de 20 ans pleine de vie. Pour réussir un mariage blanc, ils vont en voir de toutes les couleurs.

 

Suisse – Belgique : Le vent tourne réalisé par Bettina Oberli

Pauline, une jeune paysanne, élève ses bêtes dans le respect de la nature. L’arrivée de Samuel, venu installer une éolienne, va bouleverser son couple et ses valeurs.

 

#partenairedélégance

Découvrez en exclusivité la bande annonce de la 11ème édition du Film Francophone d’Angoulême !

[Partenaire d’élégance]  #BandeAnnonce #FFA2018

Découvrez en exclusivité la bande annonce de la 11ème édition du Film Francophone d’Angoulême !

Le meilleur du cinéma francophone est à Angoulême du 21 au 26 août 2018 !

 

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffangouleme%2Fvideos%2F1824376334310816%2F&show_text=0&width=560

Un jury francophone sa présidente Karine Viard

Il sera présidé par Karin Viard, Actrice de porcelaine qui  s’est imposée comme une actrice incontournable du cinéma français. Elle n’hésite pas à  alterner les projets et les genres, passant du troublant Je suis un assassin de Thomas Vincent (2003) à la comédie populaire de François Ozon, Potiche (2010) ou au film moins médiatique mais à l’engagement artistique fort : Les Derniers jours du monde des frères Larrieu (2009). En 2011, Karin Viard joue dans la comédie aux millions d’entrées de Dany Boon Rien à déclarer puis incarne une mère de famille sourde et muette aux côtés de Louane et François Damiens dans La Famille Bélier d’Éric Lartigau, l’un des plus beaux succès cinéma de 2014. Les différents rôles de Karin Viard dessinent une multitude de portraits de femmes. Qu’elles soient émancipées, fragiles, colorées, effacées, émouvantes, excessives ou libres, chacune d’elles nous plonge dans les méandres d’une féminité plurielle, jamais uniforme. Et les réalisateurs et réalisatrices n’hésitent pas à lui confier de beaux rôles féminins : inspectrice d’une brigade de protection de mineurs dans Polisse de Maïwenn (2011), femme libérée des 21 nuits avec Pattie des frères Larrieu (2015) ou plus récemment femme rongée par la jalousie dans le dernier film des frères Foenkinos Jalouse présenté en avantpremière à Angoulême en 2017. Mais Karin Viard brille aussi sur les planches, actuellement à l’affiche de Vera  de Petr Zelenka, elle incarne une directrice d’agence de casting, flamboyante et redoutée mais fragile malgré les apparences.

Cette année, Karin Viard nous fait l’honneur de présider le jury de la onzième édition du festival.